Vacance de postes de pathologistes à Bruxelles

Région : 1200 - Bruxelles

Les Cliniques universitaires saint Luc à Bruxelles publient les postes vacants suivants dans le service d’anatomie pathologique (septembre 2021) :

Ce service d’anatomie et de cytologie pathologiques, à vocation hospitalo-universitaire localisé à Bruxelles est constitué de 12 membres pathologistes du cadre permanent et de 8 internes en formation. L’activité est sectorisée, chacun ayant en charge un secteur préférentiel et participant également à l’activité d’un autre secteur pour notamment assurer les remplacements. Le pathologiste participera aux RCP et travaillera de manière étroite avec les autres collègues impliqués dans les domaines requis. Il y a possibilité de participer à l’enseignement des étudiants en médecine.
Le service bénéficie d’un large panel de 200 immunohistochimies et assure également les analyses FISH/SISH. Il collabore de manière étroite avec le plateau de biologie moléculaire pour les analyses moléculaires tumorales (NGS, RNA Seq, …). L’activité est accréditée selon la norme ISO-15189.

1. Un poste de praticien hospitalier ou de MCU-PH ayant un intérêt particulier pour la dermatopathologie. Une expérience en dermatopathologie est souhaitée, mais n'est pas une condition préalable.
Le pathologiste participera travaillera de manière étroite avec les autres collègues impliqués en dermatopathologie et également en collaboration avec le service de dermatologie, notamment pour la pathologie inflammatoire. Avoir une thèse de médecine est un atout, mais est non indispensable.

2. Un poste d’assistant hospitalo-universitaire désireux de s’impliquer en hépato-pathologie ou de MCU-PH ayant déjà une expérience en hépato-pathologie. Des connaissances en gastro-entérologie sont un atout.
Le pathologiste assurera la pathologie hépato-bilio pancréatique et collaborera de manière étroite avec les cliniciens. Ce pathologiste assurera également le diagnostic de la pathologie hépatique de transplantation. Il aura l’opportunité de s’impliquer dans les travaux de recherche dans le domaine hépato-bilio-pancréatique. Avoir une thèse de doctorat est un plus ; mais il y a également la possibilité pour le pathologiste diplômé de se lancer dans son propre travail de recherche dans ce secteur.

3. Un poste d’assistant hospitalo-universitaire désireux de s’impliquer en neuropathologie. Ce jeune pathologiste pourra se former et s’appuyer sur l’expérience d’un collègue émérite. Ce dernier pourra l’encadrer dans un travail de recherche ou d’une thèse. Une implication additionnelle dans un autre secteur est la bienvenue pour permettre notamment la continuité de l’activité lors des remplacements.

4. Un poste de praticien hospitalier désireux de se joindre à une large équipe et de participer à l’activité générale du laboratoire, notamment dans des domaines comme la la gastro-entérologie, la sénopathologie, la gynécopathologie et la cytologie.

Si vous êtes intéressé(e) par l'un des postes ci-dessus, veuillez adresser votre CV au Pr Christine Galant, Service d'anatomie pathologique, Cliniques Universitaires Saint Luc Avenue.
Hippocrate, 10, 1200 Bruxelles - Belgique.
Courriel : christine.galant@uclouvain.be

Répondre à cette annonce